Comment créer des vocations (sans même le vouloir)

Avez-vous remarqué que dès que vous parlez de la cause animale à quelqu’un, le plus souvent on vous répond « Et les plantes ? » ? Oui, vous l’avez sûrement remarqué, comment rater l’argument imparable ? Mais ce qui m’étonne beaucoup c’est ce mécanisme intellectuel et moral très complexe par lequel une personne qui, juste avant votre discours, ne défendait aucune cause particulière (pire, avait l’habitude de ne penser qu’à son petit confort) devient comme par enchantement la représentante de l’Association Mondiale pour le Droit à la Vie des Plantes (AMDVP). C’est dire si les idées ont du pouvoir ! Grâce à votre discours, en trois secondes, cette personne a pris conscience de la souffrance indicible des plantes et s’est engagée corps et âme à défendre ces êtres sans défense. Vous n’en espériez pas tant, n’est-ce pas ? Vous croyiez que la personne en question s’arrêterait à la souffrance des animaux ? Que nenni ! Comme vous l’avez mal jugée, comme vous avez mal interprété sa large capacité de compassion et son incomparable ouverture au monde ! Vous avez été mauvaise langue, vous avez soupçonné d’indifférence une personne qui n’attendait qu’un déclic pour se connecter à la souffrance des plantes. Après cela, il vous faudra vous excuser et lui souhaiter bonne chance dans son combat juste et difficile ! Vous avez créé une vocation, soyez fiers de vous ! Par contre, vu votre expérience dans des combats marginaux, avertissez gentiment cette personne de garder son calme quand quelqu’un lui répondra : « Et les cailloux ? ». Dites-lui de voir le bon côté des choses : elle aussi, du coup, et sans intention, aura créé une vocation.

Publicités

5 réflexions sur “Comment créer des vocations (sans même le vouloir)

  1. Eh oui ! 😀

    Effectivement, bien que j’utilise l’ironie au sujet du manque de muscles et de force chez les végétariens stricts, j’ai encore trop tendance à discuter au sujet de la souffrance des plantes.
    La prochaine fois, je testerais les félicitations pour cette prise de conscience et d’empathie pour les végétaux et je me rappellerais de l’humour de Stéphane => http://forum.vegetarisme.fr/index.php/topic,301.msg2153.html#msg2153 😉

    Par contre, on m’a déjà fait le coup des cailloux qui souffrent juste après avoir discuté des plantes… Et, il s’agissait d’un tailleur de pierres.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s