Oui, il y a de l’extrémisme dans la cause animale !

Je me permets de diffuser cette discussion non pas par envie de délation (les propos tenus étaient publics avant que la personne ne les supprime et ne me supprime de ses contacts) mais pour faire voir aux personnes raisonnables que oui, dans la cause animale il y a de l’extrémisme et que tous ceux qui soi-disant aiment les animaux n’ont pas que de l’amour dans leur cœur. Le véganisme, le vrai, est à l’opposé de cette violence. Cette haine et ces propos sont inadmissibles et j’aimerais que les associations pour la protection des animaux soient un peu plus regardantes aux discours des personnes qu’elles acceptent dans les manifestations. Malheureusement, fonctionnant comme des entreprises, la plupart des associations ne se soucient pas de cohérence tant qu’elles sont sous les projecteurs.

Vous allez peut-être me dire que cette discussion n’est pas représentative de la cause animale. Je l’espère. Mais j’en ai bien d’autres, avec d’autres personnes et cela commence à faire beaucoup.

On n’améliorera pas le monde en le haïssant, on ne donnera pas envie aux gens d’adopter le véganisme et le salissant par des discours de ce genre.

Le Mouvement végan s’oppose à la haine et à la discrimination, quelles qu’elles soient.

Document à télécharger ici : http://dl.dropbox.com/u/92596596/v%C3%A9ganisme/nath%20animaliste%20haine%20enfants.pdf

Publicités

10 réflexions sur “Oui, il y a de l’extrémisme dans la cause animale !

  1. Cristi, je viens de me connecter sur le lien que vous indiquez. Je n’en reviens pas ! Je suis horrifiée par de tels propos. Tant de haine…Ces gens-là NE SONT PAS VEGAN.
    Voici pour eux des pensées du Dalaï Lama : « Même si les autres ont commis des crimes horribles, on doit toujours les traiter avec humanité. C’est la seule méthode possible, si on veut les voir changer un jour » et « Quand notre corps est malade, nous ne le détruisons pas, nous essayons de le guérir. Pourquoi devrions-nous détruire les éléments malades de la société, au lieu de les soigner ?

    J'aime

      • Peut-être serais-tu plus utile en exerçant tes talents ailleurs que sur ces sites de mise en lien par flicage, qui sont le point de rendez-vous de la bêtise humaine. Alors qu’autrefois elle était masquée, les médias étant détenus par des personnes réfléchissant un peu plus(ou s’en donnant l’apparence), elles ont désormais de nombreux tremplins sur la toile… on se détruit soi-même à essayer de les faire changer, et même à les subir…

        J'aime

      • Ce n’est pas dans l’espoir de les changer mais pour leur montrer qu’il y a de l’opposition à ce qu’elles disent. Et ensuite, il y a d’autres gens qui lisent et la contradiction permet une meilleure réflexion 😉

        J'aime

  2. L’extrémisme ne fera pas avancer la cause et ce n’est pas parce qu’on traite des enfants de « merdeux » ou d’autres noms que cela changera les choses.
    Ce qu’il faut, c’est rester lucide même si cela, parfois, nous irrite le poil. Il faut éduquer et encore et toujours, travailler en amont sans se monter le bourrichon avec des images sordides. Ces débordements de haine ne sont d’aucune utilité puisque nous connaissons tous ces dérives sinon nous ne lutterions pas. Par contre, ce qui m’affole c’est cette image pieuse que trop de personnes de la PA ont du FN. Mais n’est-ce pas là leurs propres dérives qu’elles transfèrent sur les animaux? J’arrive à douter de leur intérêt dans la défense des animaux.
    Tout cela pour dire qu’il ne faut pas tout mélanger. La politique est une chose et la défense des animaux, une autre.

    J'aime

    • Oui… Par contre, je ne dirais pas que la cause animale et la politique sont distinctes… Le sort des animaux est aussi décidé par les lois qui elles, sont faites par des politiques… Je dirais même que la cause animale est un sujet politique comme un autre.

      J'aime

      • Je n’avais pas employer le mot « politique » dans ce sens mais je suis d’accord avec vous, l’animal est un des sujets sur lequel doit se pencher le pouvoir politique, pouvoir avec qui nous devons tenter de créer des contacts afin de les influencer en ce sens.
        Pour ma part, avec mon époux, nous avons créé une association de défense des chats des rues, et dès le départ, nous avons pris des contacts avec la municipalité même s’il a fallu 3 ans pour réussir. Et lors de la dernière campagne municipale, nous avons rencontré les deux partis susceptibles de l’emporter (l’ancien maire ne se représentait pas) afin de connaître leur position vis à vis de ces minous et leur parler de notre engagement. Il serait illusoire de penser qu’à l’heure actuelle tel ou tel parti se positionne plus favorablement que les autres envers les animaux.

        J'aime

  3. J’en avais fait un article : http://icezine.wordpress.com/2012/04/09/racisme-et-protection-animale/
    Effectivement, c’est très courant. Sur le coup de la colère, on peut parfois souhaiter d’horribles choses pour le regretter ensuite. Mais après, cela va plus loin ici. Je discute pas mal avec des collègues ou connaissances musulmanes pratiquants au sujet justement de ce qu’il y a dans ce document et nous avons beaucoup de convergences sur le bien être animal….Mais d’ailleurs pourquoi encore se focaliser sur cette religion alors que c’est un problème bien plus général et au delà des religions, des nationalités…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s