Fin, dans l’UE, des produits cosmétiques testés sur les animaux

http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/actualite-cosmetiques/tests-animaux-en-cosmetique-cest-la-fin-1728.html

Publicités

5 réflexions sur “Fin, dans l’UE, des produits cosmétiques testés sur les animaux

  1. Voilà un premier pas.

    Le deuxième sera de ne plus produire et utiliser des cosmétiques qui constituent une véritable catastrophe écologique et qui nuisent toujours aux animaux non-humains et humains (tant au niveau physique que psychologique) ainsi qu’à notre environnement à tous. 😦
    Et ceci à tous les stades : la création dans les laboratoires (les résultats non concluants finissants dans les égouts), la production dans la nature des ingrédients puis des produits (une production à grande échelle de substances non-vitales) dans les usines/entreprises (il faut de l’eau à chaque étape), la commercialisation, l’utilisation (chaque produit nécessite de l’eau en plus ou moins grande quantité si le produit mousse et/ou est difficilement rinçable), l’évacuation dans les égouts, « l’épuration » et le retour dans la nature. :-/

    Je précise qu’en prenant tout cela en compte, les cosmétiques ne sont pas vegans. Par exemple : dans les rivières polluées par les cosmétiques, il y a des animaux aquatiques dont l’environnement n’est pas sensé être moussant, parfumé, etc.

    A l’heure où nous sommes sollicités dans le cadre de « La consultation sur l’eau » (cf. http://www.loiret-nature-environnement.org/consulteau.html) pour donner notre avis concernant la gestion de l’eau pour le bassin hydrogaphique Loire-Bretagne, les nuisances liées aux cosmétiques sont à aborder dans les parties :
    – propositions d’autres enjeux importants pour l’eau
    – propositions complémentaires sur ce programme de travail
    (tout à la fin du formulaire)

    Bien évidemment nous aborderons aussi les nuisances liées :
    – au carnisme : notamment la production d’animaux, de morceaux de cadavres sous cellophane à consommer pour les protéines…, de substances animales dites nécessaires à notre survie…, etc.) ;
    – aux toilettes à eau : des sources de pollutions et de services inutiles que l’on peut éviter en optant pour des toilettes sèches et le retour à la terre de ce qui doit y retourner (plutôt que de voyager dans des canalisations, de décanter dans des bassins, d’être filtré et assainit voire potabiliser le plus possible) ;
    – aux contraceptifs hormonaux qui nuisent aux animaux aquatiques ;
    – à la production, l’utlisation et les déchets induits par les serviettes et tampons menstruels (qui peuvent être remplacés par des coupes menstruelles et des serviettes lavables) ;
    – idem concernant les couches pour les bébés humains ;
    – etc.

    J'aime

    • Oups encore un oubli…
      Pour information (mais tu dois déjà savoir Cristi 😉 ) : http://vegedia.com/blogs/700/120/politique-biocoop-face-aux-produ

      Citation:

      * Posté par Fabien B11 19 février – Classé dans Français – #test #tests #cosmétiques – 90 lectures

      — Question posée à Biocoop —

      Objet : Droit des animaux vs produits Biocoop

      Bonjour,

      je voudrais connaitre la position de la chaîne Biocoop sur les produits testés sur les animaux ( sur les produits finis, mais aussi les ingrédients de base)

      J’ai, à la base, au vu de l’existence de rayons boucherie (une évidente aberration autant éthique qu’écologique), une mauvaise opinion sur la Biocoop à ce sujet, mais on m’a soutenu qu’aucun produit vendu en Biocoop n’était testé sur les animaux!

      Qu’en est-il effectivement?

      Merci et bonne journée.

      — Réponse reçue aujoud’hui —

      Je tiens tout d’abord à vous remercier de votre fidélité et de l’intérêt que vous portez à notre réseau et à ses valeurs.

      Voici ce que dit notre expert produit au sujet des tests sur les animaux et des matières premières :

      « Selon le décret sur les matières premières à destination de détergence et des cosmétiques (quelles soit de synthèse, pétrochimiques ou d’origine végétale) les fabricants sont obligés de fournir un certificat de non toxicologie pour l’homme et l’environnement.

      Les instituts (laboratoire externe aux fabricants) qui fournissent ces certificats sont obligés de réaliser des tests sur animaux.

      Conclusion par rapport aux exigences légales : il n’existe pas une seule matière qui n’ait jamais été testée sur les animaux … même les aliments de base comme l’eau et le sel ont été testés sur des animaux.

      Par conséquent, il n’existe pas un seul produit cosmétique, lessiviel ou d’entretien qui n’ait pas été testé sur des animaux, au sens des matières premières.

      La mention ‘non-testé sur animaux’ donne l’impression aux consommateurs que le produit fini et ses matières premières n’ont pas été testés sur animaux, ce qui est pour ainsi dire impossible.

      Pour cette raison, les fabricants de détergents écologiques font le choix de ne pas utiliser la mention ‘non-testé sur animaux’ dans leur communication.

      Il est cependant clair que Biocoop, comme les fabricants de détergents écologiques et les fabricants de cosmétiques écologiques et bio ne soutiennent pas les tests sur les animaux et militent pour que des tests alternatifs soient possibles au plus vite. »

      Espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite une bonne fin de journée !

      Si cependant, vous avez besoin de compléments d’information, si vous avez d’autres questions ou tout simplement des remarques, contactez-moi, à nouveau, je reste à nouveau à votre écoute et ferai le maximum pour vous répondre.

      Très cordialement.

      Merci à Fabien, l’un de nos militants vegan bretons et l’un des bénévoles-cuisiniers (100% Végétal) du Festival de Cinéma de Douarnenez (http://www.festival-douarnenez.com) préféré. 🙂

      J'aime

  2. (oh, il n’y a pas la touche « Réponse » sous ton commentaire)

    Ah, je pensais que tu avais déjà lu cet article diffusé sur ce réseau « social » puisque tu y es inscrit et que tu fait partie du groupe « Région Centre ». 😛

    Au sujet de la lettre envoyée par Fabien et de la réponse qu’il a reçu, je n’ai aucun doute.
    En ce qui concerne les propos de l’expert produit de Bioc*op concernant les tests sur les animaux et des matières premières, je ne suis sûre de rien. Ce sont ses propos mais cela correspond malheureusement à ce que je pensais.
    Bah, comme je l’ai déjà dit, même si aujourd’hui, il n’y avait plus aucun test sur animaux (ce qui serait déjà énorme et vraiment bien), les animaux subiraient tout de même les conséquences négatives de la production, de l’utilisation, etc. des cosmétiques mis à notre disposition par des entreprises et magasins dits végans, bio ou non. 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s