Un mal gratuit

Tout le monde (ou presque) est d’accord avec ce principe basique : « Il ne faut pas faire de mal inutilement et gratuitement. » (c’est à dire que si notre vie n’est pas en danger et si nous pouvons vivre sans nuire, il est moral de le faire et immoral de ne pas le faire). Pourtant, c’est gratuitement et inutilement que des milliards d’animaux nonhumains sont torturés au nom du plaisir des humains. Qu’est-ce qui cloche du coup ?

Publicités

2 réflexions sur “Un mal gratuit

  1. Le « propagande » qui dit qu’il est nécessaire de manger des animaux et de faire des tests sur eux pour vivre (mais ça ne vaut pas pour les autres maltraitances).
    Le conditionnement et le déni… C’est si difficile à croire car si horrible. Et ca remet en question tellement de choses : sa culture, ses traditions, ses souvenirs, son éducation, son identité en quelque sorte. Et sortir du rang en plus de changer ses habitudes c’est difficile. C’est s’isoler, nager à contre-courant.
    Il faudrait en plus de l’information, que le passage concret au véganisme soit facilement par la sensibilisation/éducation, par la disponibilité des produits vegan…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s